Solutions de Courtage pour la trésorerie des entreprises

Résoudre les difficultés de trésorerie est une compétence clé en gestion d’entreprise. Accédez aux solutions qui changent la vie…

Retour Sommaire

Consolider sa trésorerie est un devoir de gestion

Les entreprises françaises sont structurellement confrontées à :

  • des fonds propres insuffisants ;
  • des délais d’encaissement de créances trop longs.

Avec comme conséquence un manque de trésorerie. Or dans une conjoncture maussade, où l’accès au crédit est devenu plus compliqué, disposer d’une trésorerie insuffisante peut s’avérer un vrai facteur de risque pour l’entreprise.

Ce constat appelle des interventions financières qu’il est judicieux de ne pas envisager dans l’urgence car elles sont à la fois vitales et déterminantes pour la vie d’une entreprise.

Retour Sommaire

Renforcer ses fonds propres est un acte stratégique

Décider de renforcer ses fonds propres n’est pas un acte anodin. La mise en œuvre d’une telle opération financière relève du domaine stratégique. Une intervention en fonds propres doit s’inscrire dans un plan de gestion ou de développement d’activité sur le moyen ou le long terme.

Pour autant, renforcer ses fonds propres peut passer par des actions que les propriétaires ne souhaitent que rarement, comme l’entrée au capital de personnes physiques ou morales externes à l’entreprise.

Retour Sommaire

Le besoin en fonds de roulement au cœur de la gestion d’entreprise

Par définition, le BFR est variable et peut fluctuer dans des proportions significatives selon :

  • un effet de saisonnalité ;
  • l’impact d’une conjoncture défavorable ;
  • la défaillance d’un créancier ;
  • les difficultés de paiement de la part d’un client important ;

La flexibilité des disponibilités financières s’impose donc comme la seule alternative pertinente à l’autonomie décisionnelle des entreprises.

Retour Sommaire

Affacturage : l’alternative au système bancaire

Retour Sommaire

Face à la rigidité des solutions bancaires

En raison d’une fragilisation des marchés financiers et d’un durcissement des dispositifs d’encadrement du crédit, les établissement bancaires accordent plus difficilement les lignes de crédit demandées aux entreprises qui n’affichent pas une vraie solidité financière.

Le réflexe du recours à son banquier doit donc s’effacer donc pour laisser place à des solutions davantage ancrées dans la réalité économique des entreprises.

Retour Sommaire

Optimiser la gestion du poste clients

L’affacturage apparait alors comme un axe pertinent de valorisation :

  • du poste clients ;
  • et de sa position prédominante parmi les actifs circulants de l’entreprise.

La technique de financement appelée « affacturage domestique » ou « affacturage export » organise la cession subrogative de vos factures autour de trois offres de service :

  • L’assurance crédit pour parer au risque d’impayés en :
    • identifiant en amont les clients douteux ;
    • menant les actions de recouvrement ;
    • indemnisant les créances perdues.
  • La gestion du poste clients pour optimiser :
    • les délais d’encaissement ;
    • les actions de suivi et de relance.
  • Le financement des créances sur différents niveaux :
    • au cas par cas ;
    • sur cession complète ou partielle de la balance clients.
Retour Sommaire

L’affacturage en pratique

Deux faits sont générateurs de factures :

  • la livraison d’une commande de produits ;
  • l’exécution d’une prestation de service conforme à un ordre de mission.

Un bordereau récapitulatif des factures à financer est alors simplement remis à votre société d’affacturage qui alimente votre compte de trésorerie dans un délai de 2 jours ouvrés d’un montant équivalent à 90% du total facturé TTC.

Les 10% restants font l’objet d’un règlement lorsque la facture est intégralement réglée par le client à la société d’affacturage.

Retour Sommaire

L’affacturage en détails

Pour approfondir votre connaissance des différentes options que propose l’affacturage, Solutions de Courtage met à votre disposition 5 articles dédiés à services spécifiques :

  • le full factoring
  • le mandat de relance
  • le rechargement de balance
  • le reverse factoring
  • le financement des importations

Retour Sommaire

Besoin d’aide ou envie d’en savoir simplement davantage sur la mise en œuvre d’une solution d’affacturage ?

Contactez-nous librement et sans aucun engagement.

Voir en ligne : La valeur ajoutée d’un courtier expérimenté